Le syndrome du tunnel carpien

Tunnel carpien

La présence d’engourdissements dans les mains n’indique pas nécessairement la présence d’un syndrome du tunnel carpien. En fait, il existe de nombreuses conditions de santé pouvant causer ces symptômes. Si vous avez ces symptômes, il est important de consulter le chiropraticien afin de déterminer la cause exacte du problème.

Le syndrome du tunnel carpien

Le syndrome du tunnel carpien représente une compression affectant le nerf médian, nerf responsable de la sensibilité de la peau du pouce, de l’index, du majeur ainsi qu’une petite portion de l’annulaire. Il arrive que le nerf médian se retrouve comprimé lors de son passage au niveau du poignet. Généralement, les symptômes causés par un syndrome du tunnel carpien sont des engourdissements et des douleurs au niveau des quatre premiers doigts de la main. Très souvent, les douleurs sont ressenties la nuit et peuvent même empêcher la personne de dormir. De plus, dans les cas plus sévères, il est possible d’avoir des faiblesses musculaires dans les mains.

Le syndrome du rond pronateur

Le syndrome du rond pronateur ressemble beaucoup au syndrome du tunnel carpien. Dans les deux cas il s’agit d’une compression du nerf médian. Toutefois, dans le cas du syndrome du rond pronateur, le nerf médian est comprimé au niveau de l’avant-bras par un muscle appelé le rond pronateur et non au niveau du poignet. Les symptômes sont généralement plus rares la nuit et il est rare d’avoir des faiblesses au niveau des mains.

Compression de vaisseaux sanguins

Il est également possible qu’un des vaisseaux sanguins amenant le sang au niveau de la main se retrouve comprimé quelque part dans l’épaule ou le bras. Dans ce cas, des engourdissements et le sentiment d’enflure pourraient être ressentis au niveau de la main. On nomme cette condition le syndrome du défilé thoracique.

Comme vous voyez, il existe plusieurs conditions pouvant être responsables d’engourdissements dans les mains. Le chiropraticien sera en mesure de faire différents tests afin de pouvoir préciser la cause de vos symptômes et ainsi choisir le type de traitement que vous nécessitez. Comme à l’habitude, il est préférable de consulter le chiropraticien immédiatement lorsque les symptômes commencent afin de pouvoir corriger la situation le plus rapidement possible.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s