La chiropratique et le golf

La chiropratique et le golfPlusieurs personnes attendaient patiemment le retour du beau temps afin de pouvoir recommencer à jouer au golf. Toutefois, avant de se lancer sur le terrain, il est important d’avoir quelques notions afin d’éviter certaines blessures qui pourraient vous empêcher de pratiquer votre sport.

Tout d’abord, nombreux sont ceux qui se précipitent sur le terrain de golf sans avoir préalablement fait quelques échauffements. Pourquoi les échauffements sont-il si importants? Principalement parce qu’ils permettent de s’assurer que les muscles seront prêts à faire l’exercice et que l’apport en sang sera suffisant au niveau des muscles. Aussi, les échauffements assurent une bonne lubrification des articulations. Pour vous échauffer, vous pouvez faire quelques élans de golf sans balle. En plus d’aider vos muscles, vous permettrez ainsi à votre cerveau et votre système nerveux de se remémorer la bonne façon de faire l’élan de golf. Vous pouvez également sauter sur place ou faire un peu de jogging sur place afin d’élever votre fréquence cardiaque. Afin de préparer vos épaules à l’effort, il est possible de faire quelques rotations avec vos bras pendant 15 secondes.

En plus des échauffements à faire avant la partie de golf, une autre chose existe pour vous préparer à jouer au golf, c’est à dire consulter votre chiropraticien. Quel est le lien entre la chiropratique et le golf vous demandez-vous? En fait, l’exécution d’un élan de golf requiert une bonne flexibilité générale, une bonne mobilité de toutes les articulations de votre corps, une bonne coordination des mouvements, un bon équilibre ainsi qu’une activation précise des muscles des jambes, du dos et des épaules. Le chiropraticien est un expert dans la posture et la biomécanique de votre corps. Par conséquent, celui-ci sera en mesure de déceler les restrictions de mouvement au niveau de certaines de vos articulations et ainsi vous aider à les corriger. De cette façon, chaque articulation sera en mesure de fonctionner correctement et ainsi vous permettre un meilleur élan. Si vous avez des troubles de posture qui nuisent à votre élan de golf, le chiropraticien sera également en mesure de vous aider à les corriger et ainsi contribuer à l’amélioration de vos performances. Les traitements chiropratiques permettent également de prévenir les troubles mécaniques qui pourraient vous prédisposer aux blessures.

Vous n’êtes pas un adepte du golf? Pas de problème, les recommandations mentionnées précédemment s’appliquent à l’ensemble des sports et activités physiques que vous aurez le goût de pratiquer cet été. Donc pour un été actif et sans problème, appeler votre chiropraticien sans tarder.

 Texte inspiré de l’article: « Performer au golf » par l’Association des chiropraticiens du Québec

Publicités

La chiropratique et l’ergonomie du poste de travail

La chiropratique et l'ergonomie du poste de travailDe nombreuses personnes passent la majorité de leur temps assis à un bureau ou devant un ordinateur. Il est important de savoir que la position assise engendre beaucoup de stress sur la colonne vertébrale, surtout si la façon de vous asseoir n’est pas appropriée. Sans être ergonome, il serait bénéfique pour vous de prendre quelques minutes afin de vous assurer que votre poste de travail est correctement ajusté. Voici quelques points à considérer :

1.  Assurez-vous que vos genoux soient fléchis à environ 90 degrés.

2.  Évitez de vous asseoir seulement sur le bout de votre chaise. Votre dos devrait être appuyé sur le dossier. Il est toujours préférable d’avoir une chaise avec un support lombaire (une petite bosse dans le bas du dossier qui supporte le bas du dos). Dans le cas où votre chaise n’aurait pas de support lombaire, vous pouvez ajouter un petit coussin ou une serviette roulée dans le bas de votre dos.

3.  Vos épaules devraient être détendues, vos coudes fléchis à 90 degrés et vos poignets devraient être en ligne avec les avant-bras.

4.  Assurez-vous que la hauteur de votre écran d’ordinateur soit à la hauteur de vos yeux. De cette façon vous n’aurez pas à courber le dos pour mieux voir.

5.  Il est préférable d’avoir un bureau ayant une tablette à clavier assez large pour y placer un clavier et une souris. Lorsque le clavier ou la souris se situent sur le dessus de la surface de travail, vos muscles des épaules (ex : les trapèzes) se retrouvent constamment sous stress, ce qui pourrait causer des troubles comme des tendinites, des inconforts ou encore des maux de tête ou migraines.

Non seulement il est important de prendre quelques minutes afin de bien ajuster votre poste de travail, mais il est également recommandé de consulter un chiropraticien afin de faire vérifier votre colonne vertébrale. Même si vous n’avez pas de douleur ou de symptôme, il est possible que le fait d’être assis toute la journée ait affecté le bon fonctionnement de certaines vertèbres de votre colonne vertébrale. Le chiropraticien sera alors en mesure de corriger les problèmes avant que ceux-ci ne deviennent plus importants.

La CSST (Commission de la santé et de la sécurité du travail) a publié un excellent document portant sur l’ergonomie du poste de travail. Vous trouverez ci-dessous le lien vous permettant d’avoir accès au document :

http://www.csst.qc.ca/publications/200/Pages/dc_200_614.aspx

Les sacs d’école

Le bon sac d'écoleLes sacs d’école

Déjà le début du mois de septembre signifiant ainsi le retour à l’école. Dans vos achats pour l’école, il est fort probable que vous ayez à acheter un sac d’école à vos enfants. Le texte suivant vise à vous aider dans le choix du bon sac d’école.

Sac à dos ou à bandoulière?

Lors de votre magasinage pour les fournitures scolaires, vous aurez le choix entre plusieurs types de sac d’école. Sachez qu’il est préférable d’utiliser un sac à dos plutôt qu’un sac en bandoulière. La raison est très simple : le sac à dos possède deux bretelles ce qui permet de répartir le poids de façon égale sur les épaules, ce que le sac à bandoulière ne fait pas. En fait, avec le sac à bandoulière, tout le poids se retrouve sur une seule épaule, ce qui pourrait causer des problèmes de posture ou encore des problèmes au niveau de certaines vertèbres de la colonne vertébrale.

Les caractéristiques d’un bon sac à dos sont:

– Des bretelles rembourrées afin d’absorber le poids du sac et pour le confort sur les épaules

– Doit préférablement être de petite taille (vous évite ainsi de mettre trop de choses lourdes dans le sac)

– Il est préférable que le sac ait une attache à la taille afin de transférer une partie du poids du sac au niveau du bassin

De plus, il est important que le sac à dos soit bien ajusté. Pour ce faire, assurez-vous que le haut du sac ne dépasse pas la hauteur des épaules et que le bas du sac soit au niveau du bas du dos (le sac ne devrait pas frotter sur les fesses ou bien sur l’arrière des cuisses).

Il est aussi important de savoir que le poids maximum du sac d’école ne devrait pas dépasser 10% à 15% du poids de l’enfant. Donc pour un enfant qui pèse 100 lbs, le sac ne devrait pas être plus lourd que 10 à 15 lbs.

Vous avez peut-être pensé à acheter une valise avec des roulettes. À première vue, il peut sembler intéressant d’utiliser un sac de ce type puisque l’on tire le poids du sac plutôt que de l’avoir sur les épaules. Le problème est que vous aurez tôt ou tard à soulever le sac pour monter un escalier ou encore pour mettre le sac dans la voiture ou l’autobus.

Il est également recommandé de consulter un chiropraticien au début de l’année scolaire avec vos enfants. De cette façon, le chiropraticien sera en mesure de vérifier la santé de la colonne vertébrale de votre enfant en plus de s’assurer que leur sac d’école est bien ajusté pour eux.