Posture de sommeil

Posture de sommeilMes patients me demandent souvent quelle est la meilleure posture de sommeil? Vous vous êtes probablement posé la même question. La réponse est simple : vous pouvez dormir sur le côté ou bien sur le dos. La posture de sommeil à éviter est la position sur le ventre et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, lorsque l’on dort sur le ventre, il faut tourner la tête d’un côté ou de l’autre pour être en mesure de respirer. Cette rotation du cou que l’on maintien parfois pendant des heures, engendre un stress au niveau des vertèbres et des muscles de la région du cou et du haut du dos. Par conséquent, il est possible que le fait de dormir de cette façon vous cause des raideurs ou des douleurs au niveau du cou, des restrictions de mouvements ou encore des problèmes comme des maux de tête ou des migraines. De plus, le fait de dormir sur le ventre peut causer de l’irritation au niveau du bas du dos ou du bassin, surtout si votre matelas est très mou et que vous renfoncez dedans.

Afin d’éviter tout problème, il est conseillé de dormir sur le dos ou sur le côté. Si vous voulez dormir sur le côté, assurez-vous de garder les jambes une par-dessus l’autre (comme la position fœtale). De cette façon, vous éviterez de créer une torsion au niveau du bas du dos. Vous pouvez également placer un petit oreiller entre vos jambes pour éviter la pression directe de vos genoux un sur l’autre. Pour vous assurer un bon soutien de votre tête, choisissez un oreiller qui sera juste assez gros pour remplir le creux entre le bout de votre épaule et le côté de votre cou. De cette façon, la région cervicale (le cou) de votre colonne vertébrale sera alignée avec la région thoracique (entre les omoplates).

Si vous dormez sur le dos et que vous avez quelques douleurs au bas du dos, il est toujours possible de placer un petit oreiller derrière vos genoux afin de les surélever. Ceci aura comme effet de diminuer la pression au bas du dos.

En terminant, prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec votre chiropraticien afin de faire vérifier l’état de votre colonne vertébrale. Il pourra alors vous suggérer des conseils personnalisés afin d’améliorer votre posture de sommeil et ainsi vous réveiller en pleine forme.

Publicités

La chiropratique et les maux de tête

Maux de tête et chiropratiqueLa chiropratique et les maux de tête

Les maux de tête représentent un des motifs de consultation en clinique chiropratique les plus fréquents. Ce texte exposera quelques sources possibles de maux de tête ainsi que l’impact que les soins chiropratiques pourraient avoir sur cette condition si fréquente.

Maux de tête cervicogéniques et de tension

Les maux de tête cervicogéniques et de tension représentent probablement les types les plus fréquents de maux de tête. Ils sont causés par des restrictions de mouvement affectant les vertèbres cervicales (du cou) ainsi que de nombreuses tensions musculaires au niveau du cou et de la nuque. Les symptômes sont généralement des maux de tête impliquant toute la tête ou un seul côté, la douleur est généralement constante et des tensions ou inconforts sont fréquemment ressentis au niveau du cou ou des épaules. Il existe de nombreuses causes possibles pour expliquer ces types de maux de tête. Parmi les plus communes on retrouve : une mauvaise posture générale, de mauvaises postures au travail, le fait de dormir sur le ventre, des accidents de voiture ou sportifs, etc.

La migraine

Bien que les mécanismes exacts de la migraine restent encore à ce jour inconnus, nous savons que les vaisseaux sanguins sont généralement impliqués dans le phénomène de la migraine. Les douleurs sont souvent pulsatiles (comme si le cœur battait dans la tête) et d’autres symptômes peuvent également accompagner les maux de tête comme des nausées, des vomissements, des troubles visuels, une hypersensibilité aux bruits et à la lumière, etc. Certains facteurs pourraient prédisposer aux migraines comme les changements hormonaux notés lors des cycles menstruels, l’alcool ou autres allergies alimentaires, le stress, la fatigue, etc.

Maux de tête autres

Certains troubles de santé plus graves peuvent engendrer des maux de tête. Par exemple, une pression artérielle élevée, une tumeur ou encore une hémorragie intracrânienne. Heureusement, ces conditions sont beaucoup plus rares.

La chiropratique et les maux de tête

La chiropratique s’avère généralement très efficace pour le soulagement des maux de tête cervicogéniques et de tension. Les ajustements chiropratiques peuvent contribuer à restaurer le mouvement normal des vertèbres et à induire une relaxation musculaire de la région cervicale. De plus, le chiropraticien peut vous aider à améliorer votre posture et à corriger certaines habitudes qui pourraient avoir un impact sur vos maux de tête. Les patients souffrant de migraines peuvent également obtenir du soulagement suite à des traitements chiropratiques.

Lors de votre visite à la clinique chiropratique, le chiropraticien procèdera à une série de tests et d’évaluations afin de déterminer le type de maux de tête dont vous souffrez. Une fois le diagnostic chiropratique établi, le chiropraticien sera en mesure de vous proposer la meilleure approche afin d’obtenir le plus de soulagement possible.

Si vous souffrez de maux de tête, n’attendez plus. Consultez votre chiropraticien immédiatement. Vous n’avez plus à souffrir constamment de cette condition.