La chiropratique et les douleurs au bassin

La chiropratique et les douleurs au bassinUne des conditions les plus fréquentes causant de la douleur au niveau du bas du dos est probablement l’irritation du bassin, aussi connue sous le nom de « syndrome sacro-iliaque ». La douleur causée par ce type de problème est souvent suffisamment intense pour que la personne cesse certaines de ses activités les plus communes. Les douleurs sont généralement localisées au haut de la fesse et des irradiations peuvent être ressenties plus bas dans la fesse, la cuisse et même jusqu’à la cheville. Bien que la présentation peut varier d’un patient à un autre, les facteurs qui augmentent généralement la douleur sont : le fait de rester assis longtemps, se pencher vers l’arrière ou bien sur le côté, tourner dans le lit, rester longtemps debout, etc.

Pourquoi est-ce si fréquent? Probablement parce que ce type de problème peut survenir de plusieurs façons différentes. S’asseoir de la mauvaise façon, dormir avec une torsion dans le bas du dos, pratiquer certains sports impliquant de la torsion (hockey ou golf par exemple), mauvaise posture générale, faux mouvements, mouvements répétitifs, accidents, grossesse, etc. Toutes ces situations peuvent être à l’origine de douleurs au bassin. De plus, il n’y a pas d’âge pour avoir un problème de ce type. En tant que chiropraticien, je traite autant de jeunes adolescents qui souffrent de ce problème suite à la pratique d’un sport comme le soccer par exemple, que de personnes qui travaillent en position assise dans un bureau ou encore des travailleurs de la construction. Il est aussi très fréquent pour une femme enceinte de souffrir d’une irritation du bassin et ce, en raison d’une plus grande laxité des ligaments du dos et du poids constamment grandissant du bébé.

Que faire pour un problème d’irritation du bassin? Bonne nouvelle! Les soins chiropratiques sont généralement très efficaces pour traiter un problème de ce type. Après avoir confirmé qu’il s’agit bel et bien d’une irritation du bassin, le chiropraticien procèdera à une manipulation de l’articulation touchée. Le but du traitement chiropratique est de restaurer l’alignement et le mouvement normal de l’articulation sacro-iliaque dans le but que la production d’inflammation puisse cesser. Le chiropraticien travaillera également les muscles de la région pour diminuer les spasmes et les tensions qui sont également responsables de douleurs. En plus de vous aider à corriger ce problème, le chiropraticien examinera avec vous les activités que vous faîtes et les habitudes que vous avez dans le but d’identifier la raison pour laquelle ce problème est survenu. En identifiant la source du problème, il vous sera alors possible d’apporter les changements nécessaires pour éviter que la condition ne revienne. Vous et votre chiropraticien formez une équipe dont le but n’est pas seulement d’éliminer la douleur, mais également de prévenir la réapparition de ce problème.

Si vous pensez souffrir d’une irritation du bassin, contacter un chiropraticien dès aujourd’hui. Il est inutile de continuer à souffrir de cette condition quand une solution aussi simple et efficace existe.

Sur ce, bon début de printemps à tous!

 

Publicités

La chiropratique et le « tennis elbow »

Chiropratique et tennis elbowL’épicondylite latérale ou le « tennis elbow » est une condition de santé très fréquente pouvant être responsable de douleur au niveau des coudes et des avant-bras.

Qu’est-ce que c’est?

Le « tennis elbow » est en fait une irritation au niveau de l’insertion des tendons des muscles de l’avant-bras. Cette insertion est située au niveau de la partie externe du coude et elle peut s’irriter lorsque les muscles des avant-bras travaillent de façon trop intensive. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas les joueurs de tennis qui souffrent le plus de cette condition. En fait, les gens qui travaillent beaucoup à l’ordinateur et qui cliquent des centaines de fois sur leur souris (mouvements répétitifs) sont généralement ceux qui en souffrent le plus. Il arrive même que la condition soit si douloureuse qu’il est difficile de continuer à travailler.

Signes et symptômes

Les signes et symptômes de l’épicondylite latérale sont généralement une douleur au niveau de la portion extérieure du coude (directement sur la petite protubérance osseuse), une douleur lorsque le poignet est fléchi complètement, une douleur lors d’une extension forcée du poignet, une douleur ou des faiblesses lorsque l’on prend un objet (une tasse de café par exemple).

La chiropratique et l’épicondylite latérale

Si vous croyez souffrir d’une épicondylite latérale, consultez immédiatement votre chiropraticien. Comme à l’habitude, il est généralement beaucoup plus facile de traiter une condition de santé lorsque celle-ci débute plutôt que d’attendre que la condition devienne chronique.

Le chiropraticien est apte à faire les tests nécessaires pour confirmer que vous souffrez bel et bien d’une épicondylite latérale et non d’une autre condition. Par la suite, grâce aux ajustements chiropratiques pratiqués au niveau du coude, du poignet et parfois même au niveau du cou (en effet, les nerfs qui contrôlent les muscles des avant-bras circulent entre les vertèbres du cou), le chiropraticien pourra diminuer le niveau de tension dans les muscles des avant-bras et assurer un meilleur fonctionnement des articulations environnantes, favorisant ainsi une guérison du coude. Le chiropraticien pourra également vous donner différents exercices afin d’accélérer le processus de guérison de votre condition et des conseils pour prévenir la réapparition de ce problème.